jeudi 17 janvier 2019

RENDEZ-VOUS les 2 et 3 FEVRIER à l’incontournable SALON DU LIVRE ET DE LA BD d’Île de France.

Gymnase René Guitton - RN191 - 91540 – MENNECY
samedi et dimanche de 10h à 18h30

Plein de beau monde, plein de copains, plein de choses à découvrir…

jeudi 3 janvier 2019

BONNE ANNEE ! QUOI DE NEUF EN DIX-NEUF ?


Voici quelques extraits de ce qui se profile cette année… 

« Annie aime les sucettes, les sucettes à l’anis… »
D’autres en d’autres temps appréciaient cette saveur…
C’est dans l’alcool mythique qu’ils trempaient leurs plumes poétiques. 
C’est dans « la verte » qu’infusaient leurs songes éthyliques 
ou qu’ils se plongeaient dans  les paradis artificiels. 
C’est dans les verres d’absinthe que leurs pinceaux prélevaient 
le vert des prunelles des muses de pinacothèques.

Olivier #LeDiscot et moi ne renonçons jamais à rien…
Alors… Alors… à tout bientôt !

Lou Saintagne créera le  spectacle Monstersongs le 8 février au Théâtre Libre de Saint-Etienne…
Rome menace déjà de dépêcher un exorciste.



dimanche 9 décembre 2018

le 22 décembre à la Maison des projets et du patrimoine d’Aulnay-sous-bois


3 jours avant Noël, la Maison des projets et du patrimoine d’Aulnay-sous-bois m’a proposé de réaliser un évènementiel autour de mes livres-CD « #Monsterland » et « #Monstersongs » (Yil édition) que j’ai écrits et illustrés avec mes complices : le dessinateur Olivier #LeDiscot, le compositeur #Malto et l’interprète #LouSaintagne.
Une exposition présentera différents dessins et illustrations qu’Olivier Le Discot et moi avons réalisés pour ces ouvrages ainsi que diverses images tirées de « François #Villon, corps à cœur » également chez #Yil édition.

à 14 h, je commencerai à dédicacer pour qui le souhaitera, les « Monsterland-Monstersongs », « François Villon, corps à cœur » et les divers albums humoristiques réalisés avec #Gezman et Philippe #Jallois.
Je présenterai aussi « Les Etats-Unis » dernièrement paru et que j’ai illustré dans la collection doc jeunesse « Les Encyclopes »  chez Milan.

à 15 h j’animerai une projection commentée sur le thème « Monsterland » #fantômes, #spectres, #sorciers et autres loups plus ou moins #garous seront au rendez-vous.

à 16 Lou Saintagne viendra interpréter 5 titres tirés des albums Monsterland-Monstersongs et lira deux textes en avant première du spectacle que nous créerons le 8 février au Théâtre Libre de Saint-Etienne.
Après quoi, je reprendrai la séance de dédicace.



Merci à Laure Chevalleraud et à la Ville d’Aulnay-sous-bois d’avoir mis en place cette formule aussi inédite qu’atypique…

Voici un lien qui vous éclairera sur le contenu de « Monsterland-Monstersongs » :

monstersongs.fr
et quelques clips ici :


Retrouvons-nous à la Maison des projets et du patrimoine
le samedi 22 décembre à partir de 14h.
3 rue Charles Dordain – 93600 Aulnay-sous-bois
01 58 03 93 11

Entrée libre

dimanche 21 octobre 2018

L’ECUME DES JOURS…

Dimanche dernier, Bruno #Daraquy et moi étions au #ThéâtredeLaCloserie… Voici quelques photos de ce weekend hors normes pendant lequel j’ai assuré pas moins de cinq séances de dédicace toutes aussi fructueuses en contacts, en amitié et en rigolades les unes que les autres…
Merci à tous ceux qui sont venus applaudir un Bruno Daraquy en très grande forme et plus villonnesque que jamais. Leur chaleureux accueil nous a vraiment été droit au cœur. Et merci à tous les nouveaux lecteurs du « François Villon, corps à cœur », j’espère qu’à l’instar d’ #EugèneLampion, l’excellent et très pro présentateur de « Ça vaut le détour » sur Radio Bleu Auxerre, l ‘ouvrage les intéressera et les poussera à explorer la poésie de Villon.
L’œuvre est riche… vertigineuse…captivante…
Et puis, un grand merci à Andrée et Gérard André qui dirigent le  théâtre de La Closerie et qui ont tout simplement acheté l’intégralité de l’exposition #Joblin afin de la présenter en permanence à leur public…
Voilà pourquoi nous crions « à toutes gens mercy ! »
En attendant la captation qui nous permettra de présenter des extraits du spectacle 

voici encore deux articles parus dans l’ « Yonne Républicaine » et « Le Centre ».


La très chaleureuse salle jouxtant celle du théâtre de #LaCloserie proprement dite où avait été installée l’exposition « Villon » et l’espace de dédicace.

Andrée et Gérard André… Deux êtres adorables, cultivés, combatifs, espiègles, passionnés… Voilà douze ans qu’ils tiennent sans subventions et dans une absolue liberté… Douze ans qu’ils proposent des spectacles très variés… Je pense qu’ils sont de la même race que Molière et Armande Béjart ! Si vous passez par la Bourgogne, précipitez-vous chez eux… Dans un monde géré par des comptables et des commerciaux, ces deux illunés vous éclaireront d’une lumière poétique…
On notera que cette photo constitue un document exceptionnel car Gérard André a la bouche fermée ! C’est à la limite du paranormal !
Plaisanterie mise à part, je vous engage à découvrir ce dingue de Hugo et d’Aragon dans le spectacle « La voix des siècles » qu’il donnera à La Closerie 17 route de Clamey à Etais-la-Sauvin, les 3 et 4 novembre prochains.

…avec un assistant-secrétaire de choix en la  personne de Môssieur Tom Joblin !
Dédicaçons… dédicaçons…

Dédicataire découvrant un portrait (authentique, bien sûr !)  de Jean Hue, un maître de la Sorbonne venu tirer ses camarades des griffes du prévôt de Paris…

mercredi 17 octobre 2018

FRANÇOIS VILLON, CORPS Á CŒUR sur MOYEN ÂGE PASSION

Un grand merci à Frédéric Effe pour l’article qu’il a consacré le 13 octobre à « François #Villon, corps à cœur » sur son fabuleux site « #MoyenâgePassion » http://www.moyenagepassion.com/
Éclectique, varié, extrêmement intéressant, traitant de tout ce qui touche au Moyen âge dans toutes les formes d’expression, « Moyen âge Passion » est à consulter d’urgence par tous ceux qui s’intéressent à cette vaste période.
J’avais vu avec plaisir que Frédéric mentionnait la très belle version de « Ballade de Mercy » par le groupe de rock médiéval « CorvusCorax »… Ces musiciens teutoniques sont d’une générosité sans bornes, ils semblent tout droit sortis d’un album de BD d’heroic fantasy et vous embarquent au son des #cornemuses et des percussions apocalyptiques dans un moyen âge lyrique, barbare, épique… (on peut voir des captations de leurs concert sur le net.)
Je les ai fait figurer dans les multiples références que l’on peut trouver à la fin du livre « François Villon, corps à cœur » (Yil) édition.

Voici également l'article du "Centre" relatant l'une de mes dédicaces à Clamecy ce weekend



mardi 2 octobre 2018

EXPOSITION FRANÇOIS VILLON AU THEÂTRE DE LA CLOSERIE DU 6 AU 14 OCTOBRE

 https://francois-villon-corp-a-coeur.jimdo.com/
À  l’occasion notre venue à Étais-la-Sauvin près de Vézelay pour le spectacle « François #Villon, corps à cœur » interprété par Bruno #Daraquy, le Théâtre de La Closerie, 17 route de Clamecy, Étais-la-Sauvin propose du 6 au 14 janvier une « Exposition #Joblin »  des différentes illustrations qui figurent dans le livre-disque et d’aquarelles qui constituèrent les bonus liés au financement participatif qui nous a permis d’enregistrer le disque.
Ceux qui seraient intéressés par ces images pourront les acquérir au format A3, cartonnées et pelliculée, telles que les a imprimées #Yil édition.
Ce sont de beaux objets que l’on peut accrocher, pendre ou poser…
On y retrouve le sinistre gibet de #Montfaucon, la « #GrosseMargot », le prêtre tué par Villon : Philippe #Sermoise, Bezon, le lieutenant criminel, la très voluptueuse Huguette Duhamel : « l’abbesse de Pourras », etc..
Je dédicacerai ces agrandissements, le livre « François Villon, corps à cœur » et d’autres ouvrages :
-         Le samedi 13 octobre de10h à 12h30 à la librairie #LeMillefeuille, 23 rue du Grand Marché
-         Le samedi 13 octobre de 15h à 19h à la librairie  #LaPieuvre , 41 rue du Pont à Auxerre
-         Le samedi 13 octobre au Théâtre de la Closerie après la représentation de 20h30
-         Le dimanche 14 octobre au Théâtre de la Closerie après les représentations de 16h et 20h



Bruno Daraquy et moi causerons dans le poste le vendredi 12 octobre sur France Bleu Auxerre 103.5 fm, dans l’émission « Ça vaut le détour » entre 17h et 17h30.


dimanche 30 septembre 2018

JOURNEES GASTON #COUTÉ À MEUNG-SUR-LOIRE : ON NE REGRETTE PAS LE VOYAGE ! !


Le weekend dernier, Bruno #Daraquy et moi étions à #Meung-sur-Loire dans le cadre des journées Gaston Couté.
Bruno a souvent interprété les œuvres du génial poète beauceron, anarchiste et montmartrois qui préfigurait #Brassens et découlait de Villon.
Bruno a interprété quelques textes de Couté.
Ici, aux abords du Musée de la Monnaye.

Ainsi à l’invitation de la très belle association #RoudonDiffusionArtistique
qui chapeautait les journées, avons-nous été conviés à présenter notre «  François Villon, corps à cœur » à Meung-sur-Loire au Théâtre de La Fabrique où nous avons eu la visite surprise de #Malto (le compositeur).
Le 22 septembre c’était reparti pour un nouvel exploit théâtral de Bruno Daraquy.
Prochaines représentations : le 13 et 14 octobre
au Théâtre de La Closerie à Etais-la-Sauvin près de Vézelay.

Pendant les réglages lumières.

Notre régisseur général : #CyrilMonteil qui accompagne Bruno dans son numéro de funambule… 
Il doit envoyer les projections, les voix off… aux bons moments…
Bref, son action est tout aussi importante que celle des artistes
qui se trouvent en scène.
François Villon capté par la Nasa ?… François Villon héros du prochain George Lucas ?… 
Non. Il s’agit plutôt des ultimes réglages des projections de Cyril.

Nous tenons à exprimer nos remerciements à tous les membres de l’association, à commencer par sa présidente, l’excellente Catherine Pâtissier (par ailleurs bonne interprète de Couté !) et le peintre et écrivain, François Robin qui nous a reçus chez lui on ne peut plus aimablement. Et « chez lui » c’est dans la maison où séjournait Gaston Couté lorsqu’il quittait Montmartre pour revenir à Meung-sur-Loire.
François ne releva ce fait qu’en examinant une photo où Gaston figurait devant une maison… une maison qui ressemblait fort à…  la sienne !…


Daraquy sur les rives des « Mauves » (On peut voir sa chienne Lucia qui le samedi soir, a attendu sagement la fin du spectacle, avant de venir sur le plateau saluer
le public…)

Bref, c’est un petit havre de verdure où la rivière, Les Mauves se sépare en deux bras et irrigue les jardins et prairies des alentours.
Mac Orlan qui fréquenta l’école avec Couté  et qui fut l’un des ses amis, évoquera dans ses oeuvres ce lieu qui continue à accueillir des rassemblements amicaux et poétiques autour des textes du « gâs qu’a mal tourné ».
« Lorsque nous passions sur le bord du fleuve
Au temps où l’Amour murmurait pour nous
Sa chanson si frêle encore et si neuve,
Et si douce alors en les soirs si doux
Sans songer à rien, trouvant ça très drôle,
De la berge en fleurs où mourait le flot,
Comme des gamins au sortir d’école,
Nous jetions tous deux des cailloux dans l’eau… »
Gaston Couté, « Les cailloux »

Cet embarcadère existait-il du temps de Couté ?…  


Deux larrons !… la foire ne doit pas être loin.
… leur hilarité est sans doute due à cette très belle statue qui nous a rappelé
l’un des titres du spectacle.

Jean de Meung (co-auteur du « Roman de la Rose » avec Guillaume de Lorris), François Villon (prisonnier au château de l’évêque pour on ne sait quoi exactement) et Gaston Couté demeurent trois figures littéraires et marquantes de Meung-sur-Loire.
D’ailleurs, l’espace Culturel #LaMonnaye est un musée qui consacre plusieurs salles à Villon et à Couté.
Dirigé par Charlène Gilbert épaulée par Cécile Facon, cet endroit recèle de véritables trésors (livres rares, coupures de journaux du 19ème siècle, écrits divers de Couté, dessins…)
Si vous allez à Meung-sur-Loire ne manquez pas de vous y rendre.
Ce fut une joie pour moi d’y dédicacer mes livres.



caricature de Gaston Couté par Jean-Michel GRUET, 2012
Voyez les beaux livres que m’a apportés Bruno… Celui de gauche faisait partie de la bibliothèque du grand  Maurice Joyeux « Joyeux et c’est pour ça qu’ils sont toujours debout ! » chantait Léo Ferré dans « Les anarchistes » en adressant un clin d’œil à son vieil ami.

Et puis, j’ai eu le plaisir de rencontrer et d’écouter de véritables passionnés de Couté comme Vania Adrien Sens, Michel Lesueur et Bernard #Meulien qui avec Gérard #Pierron, est l’un des artisans de la redécouverte du poète.
Le comédien qui incarna Couté à l’écran pour la télévision en 1979 dans « La belle époque de Gaston Couté » était là. Hé, oui ! Bernard Meulien dont j’ai admiré la composition dans ce téléfilm était là… tonique !… narquois !… poétique en diable !

La veille nous avions applaudi Bernard Meulien dans son spectacle,
« Le retour de Gabby » d’après le roman « Ulverton » d’Adam Thorpe. 
Ces deux journées à Meung-sur-Loire ont été extrêmement plaisantes. J’y ai rencontré l’adjoint en charge de la culture, Alain #LeGallo aussi érudit que passionné avec qui nous projetons déjà une future collaboration… Je vous en dirai plus en temps utile…

Voici donc quelques photos de notre équipée magdunoise…
Le spectre de Villon serait-il revenu hanter le château de l’évêque qui l’emprisonna ? 


La belle équipe de Roudon Diffusion Artistique… l’automne… 
le jardin de François Robin, la rigolade… l’esprit de Couté plane sur le tout.

Bruno, habité par le texte de « François Villon, corps à cœur » matin, midi et soir…
et probablement la nuit !




Si vous avez l’occasion de visiter le château de Meung-sur-Loire, n’hésitez pas deux secondes ! J’ai le souvenir d’une visite scolaire avec une conférencière costumée qui était épatante ! Elle me révéla que le pseudo cul de basse fosse où aurait été jeté Villon n’est en fait, qu’une glacière du XVIIIème siècle ( ! )… Par contre, l’un des cachots « classiques » à effectivement emprisonné pendant « tout un été » maître François.